Serge : « Exerçant en libéral, à 42 ans, je prépare déjà ma retraite ! »

Publié le 15/09/22

1 minutes 35

A 42 ans, Serge, un chirurgien-dentiste, a décidé de préparer activement sa retraite. Pour cela, il a sollicité l’aide de l’un de nos conseillers en gestion de patrimoine Quintésens pour un projet d’investissement locatif en Pinel dans la ville de Reims. Découvrez comment s’est déroulée son expérience client dans la transcription complète de son interview !

« Quand on a une profession libérale, si on ne capitalise pas très tôt pour sa retraite, on se retrouve à la fin avec une retraite qui nous aura coûté très cher. »

Je m’appelle Serge, je suis chirurgien-dentiste et j’ai 42 ans. 

A l’origine de la démarche, il y a eu la connexion entre deux situations. Une situation fiscale de profession libérale qui était un petit peu lourde on va dire, et aussi l’association de conjonctions qui étaient plus personnelles. J'ai vu des amis de mon âge qui ont rencontré des soucis de santé. Cela a fait germer l'idée de me dire qu'il faudrait quand même que je construise dès maintenant, des choses qui pourraient me permettre de pallier à des imprévus… qu’on ne peut justement pas prévoir !

« Exerçant en libéral, à 42 ans, je prépare déjà ma retraite ! »

Vous avez donc investi à Reims, dans un 3 pièces Pinel ?

J'ai participé à la construction d'un logement qui permettra d'abriter une famille qui sera choisie sur des critères sociaux. En plus de cela, je suis fier de me dire que ce logement offre une qualité de vie importante. C'est en effet un dernier étage, au troisième étage, dans une petite résidence arborée. A la livraison de l'appartement, je me suis rendu compte que l’appartement avait une vue sur la campagne périphérique et une autre sur l'arrière de la cathédrale. 

Votre retraite se prépare dès vos 35 ans. Découvrez comment épargner pour votre retraite.

<p><span>Votre retraite se prépare dès vos 35 ans. Découvrez comment épargner pour votre retraite.</span></p>

Avez-vous hésité avant de vous lancer ?

J’ai déjà un crédit immobilier sur le dos. Je me disais mince, m’en mettre un deuxième dessus, cela risquait d'être un petit peu compliqué… Donc voilà, il y avait cette hésitation-là. Maintenant, encore une fois, c’est un risque contrôlé, paramétré, avec un conseiller en gestion de patrimoine qui fait cela toute la journée, toute l'année et depuis des années. Il y a aussi le Groupe Quintésens, autour duquel je me suis renseigné et donc, du coup, qui est plutôt prestigieux.

Avez-vous sollicité les autres entités du Groupe Pluralle ?

Privilège Courtage s’est occupé de la négociation du crédit avec le LCL. Ensuite, j'ai fait appel à Quiétis Gestion justement pour la gestion de la location du bien. Donc, je crois que j'ai utilisé tous les services qui m'étaient proposés. 

Si vous deviez donner une note sur 20 ?

On va faire un petit 19 pour laisser une marge, histoire de pinailler, de faire le Parisien qui s'installe à Reims ! (rires)

Comme Serge, anticipez votre retraite avec nos experts !