Le télétravail s’est largement démocratisé, notamment depuis l’année 2020 marquée par l’épidémie de COVID-19. Bien qu’il ne soit plus obligatoire, certains salariés continuent ainsi d’y avoir recours. Frais professionnels à domicile, allocation versée par l’employeur ou non, déduction fiscale… Comment déclarer les frais de télétravail aux impôts ? Le point avec Quintésens.

Sommaire

  • Zoom sur les frais professionnels à domicile
  • Comment déclarer les frais de télétravail aux impôts sans allocation reçue de l’employeur ?
  • Comment faire la déclaration de télétravail aux impôts quand l’employeur a versé une allocation ?
  • Télétravail et déclaration d’impôts : ce qu’il faut retenir

Zoom sur les frais professionnels à domicile

Le télétravail est une nouvelle forme d’organisation, caractérisée par l‘exercice de son activité professionnelle à domicile grâce aux outils de télécommunication. Il engage à ce titre des frais professionnels.

Les frais de télétravail

  • L’administration fiscale considère que le télétravail peut générer des frais professionnels pour les salariés exerçant leur activité à leur domicile. Vous pouvez déclarer les frais de télétravail aux impôts car certains sont déductibles. Il s’agit notamment des :frais de communication (abonnement Internet, téléphonie) ;
  • frais de fournitures et d’imprimé (ramettes de papier, cartouches d’encre ) ;
  • achats de mobilier (bureau, siège) ;
  • acquisitions de matériel informatique (ordinateur, scanner, imprimante) ;
  • etc.

L’allocation par l’employeur

Certains employeurs versent à leurs salariés une allocation, destinée à couvrir les frais de télétravail engagés à domicile. Celle-ci peut prendre différentes formes :

  • prime forfaitaire pour rembourser les frais liés au télétravail ;
  • remboursement d’une partie de l’abonnement à Internet ;
  • remboursement d’un diagnostic électrique du logement ;
  • etc.

À titre d’exemple, les salariés en 2022 peuvent bénéficier des exonérations d’impôts pour les frais professionnels engagés en 2021, dans la limite de 2,50 € par jour, 55 € par mois et de 580 € par an.

À lire aussi : Impôts sur le revenu : 10 avantages fiscaux souvent oubliés

Pour plus d’informations, contactez sans engagement un conseiller

quintesens-cta-prendre-rdv

Comment déclarer les frais de télétravail aux impôts sans allocation reçue de l’employeur ?

Il existe deux cas de figure pour la déclaration du télétravail aux impôts, selon que vous choisissiez ou non les frais réels.

Vous n’optez pas pour la déduction au réel de vos frais

Dans ce cas, vos frais liés au télétravail ne sont pas déductibles. Vous bénéficiez en revanche de l’abattement de 10 % calculé par défaut par l’administration fiscale sur les montants déclarés en traitements et salaires.

Vous optez pour les frais réels

Au moment de déclarer les frais de télétravail aux impôts, vous pouvez les déduire si vous optez pour la déduction des frais réels. Comme vu précédemment, le plafond maximum est fixé à 55 € par mois et à 580 € par an.
Vous pouvez également, si cela vous est plus favorable pour payer moins d’impôts, déduire le montant exact des frais engagés. Dans tous les cas, il est nécessaire de pouvoir justifier de ces dépenses auprès de l’administration fiscale.

À lire aussi : Comment modifier sa déclaration d’impôts ?

Comment faire la déclaration de télétravail aux impôts quand l’employeur a versé une allocation ?

La déclaration des frais de télétravail aux impôts et de l’éventuelle allocation versée par l’employeur dépend là encore de l’option ou non pour les frais réels.

Vous n’optez pas pour la déduction au réel de vos frais

L’allocation versée par votre employeur destinée à couvrir vos frais de télétravail est exonérée d’impôts sur le revenu, à condition que celle-ci ne dépasse pas 580 €. Il n’est donc pas nécessaire de la déclarer.

En revanche, en bénéficiant de cette aide de la part de votre employeur, vous ne pouvez plus déduire vos frais liés au télétravail puisque l’allocation est justement prévue pour les couvrir. Néanmoins, vous bénéficiez toujours de l’abattement de 10 % calculé par défaut par l’administration fiscale sur les montants déclarés en traitements et salaires.

Vous optez pour les frais réels

Au moment de déclarer les frais de télétravail aux impôts, vous n’avez pas non plus à déclarer l’allocation versée par votre employeur si celle-ci ne dépasse pas 580 €. Dès lors, vous n’avez pas la possibilité de déduire vos frais de télétravail.

Cependant, si le montant des frais liés au télétravail est plus important que l’allocation versée par votre employeur, il peut être plus avantageux pour vous de déduire ces frais de l’impôt sur le revenu. Dans ce cas, vous devrez déclarer l’allocation employeur en l’intégrant dans vos traitements et salaires. Elle devient alors imposable, mais vos frais professionnels liés au télétravail restent quant à eux déductibles de votre impôt sur le revenu.

À lire aussi : Les Français et les impôts

Télétravail et déclaration d’impôts : ce qu’il faut retenir

L’année 2020 a vu apparaître une hausse du recours au télétravail, à cause de l’épidémie de COVID-19. Cette nouvelle forme d’organisation s’est ensuite démocratisée.

  • Le télétravail peut engendrer des frais professionnels. L’employeur verse dans certains cas une allocation destinée à les couvrir.
  • Les salariés n’ayant pas reçu cette allocation peuvent déduire leurs frais professionnels, dans la limite de 55 € par mois ou de 580€ par an, s’ils optent pour le régime réel. Dans le cas contraire, ils bénéficient d’un abattement de 10 % qui s’applique automatiquement.
  • Les salariés ayant perçu une allocation de leur employeur n’ont pas à la déclarer s’ils choisissent les frais réels. Mais ils ne peuvent pas non plus déduire ces derniers. Ceux qui n’adoptent pas les déductions au réel ont droit en contrepartie à un abattement de 10 %, calculé automatiquement par l’administration.
quintesens-cta-champion

Quintésens vous conseille et vous accompagne
Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.