D’ici à l’automne 2023, la taxe d’habitation sera supprimée pour tous les ménages français. Mais cette suppression ne concerne que les résidences principales. Ce qui signifie que vous devrez encore payer la taxe d’habitation pour votre résidence secondaire. Comment la calculer ? Quelles sont les spécificités ? Pouvez-vous en être exonéré ? Les réponses à vos questions.

Résidence principale et résidence secondaire : quelles différences ?

La législation s’appuie sur différents critères pour distinguer une résidence principale d’une résidence secondaire.

Quelle est la définition d’une résidence principale ?

Selon le site du Gouvernement, si vous possédez plusieurs résidences en France, « votre résidence principale est celle où vous avez votre principal établissement au 31 décembre de l’année de perception des revenus. Il s’agit du lieu où vous résidez effectivement et habituellement. »

Quelle est la définition d’une résidence secondaire ?

Par comparaison, une résidence est considérée comme secondaire aux yeux de l’administration fiscale si elle ne remplit pas les caractéristiques de votre résidence principale.

L’Insee précise qu’une « résidence secondaire est un logement utilisé pour des séjours de courte durée (week-ends, loisirs, ou vacances). Les logements meublés mis en location pour des séjours touristiques sont également classés en résidences secondaires ».

Qui est concerné par la suppression de la taxe d’habitation ?


Votée en 2013, la suppression progressive de la taxe d’habitation est une mesure fiscale visant à renforcer le pouvoir d’achat des Français. En 2020, 80 % des Français ont vu leur taxe d’habitation supprimée. En 2023, ce sont tous les ménages français qui seront concernés.

Mais cette suppression progressive ne touche pas toutes les résidences. Seules les résidences principales en bénéficient. Les résidences secondaires ne profitent pas de ce « cadeau » de l’administration fiscale.

Bon à savoir
La taxe d’habitation s’applique à chacune de vos résidences secondaires.

À lire aussi : Foyer fiscal : comment ça marche ?

quintesens-cta-prendre-rdv-1
bouton prendre rendez-vous avec un cgp

Comment est effectué le calcul pour la taxe d’habitation d’une résidence secondaire ?

Des taux votés par les communes aux majorations, en passant par la taxe sur les logements vacants, le calcul de la taxe d’habitation pour une seconde résidence fiscale doit prendre en compte plusieurs éléments.

Des taux d’habitation propres à chaque commune

Comme pour la taxe d’habitation classique, le calcul est effectué pour l’année entière à partir de votre situation au 1er janvier. L’administration fiscale applique aussi les taux votés par les collectivités locales, qui ont autorité dans la commune de votre résidence secondaire.

Bon à savoir
Sont prises en compte dans le calcul la valeur locative cadastrale et les dépendances. Par exemple, votre résidence secondaire sera moins taxée à Annecy (12,94 %) qu’à Nice (21,1 %) ou à Bordeaux (24,13 %). Notez que certaines communes appliquent une majoration.

Des majorations qui font grimper la note

Depuis 2015, 230 communes situées en zone tendue (des communes où il existe un déséquilibre entre l’offre et la demande sur le marché locatif) appliquent une majoration de 5 à 60 % de la taxe d’habitation pour les résidences secondaires.

Voici quelques exemples de communes qui ont mis en place cette majoration :

CommunesTaux de majoration
Annecy, Hyères, Lyon, Saint-Raphaël, Toulon, etc.20 %
Ascain, Bègles, Biarritz, Carqueiranne, Menton, etc.30 %
Anglet, Ajaccio, Le Cannet, Saint-Jean-de-Luz, etc.40 %
Bordeaux, Levallois-Perret, Marquette-lez-Lille, Saint-Laurent-du-Var, etc.50 %
Fontenay-Sous-Bois, Montreuil-sous-Bois, Nice, Paris, Saint-Nazaire, etc.60 %

Une taxe sur les logements vacants

Votre résidence secondaire peut être soumise à une taxation supplémentaire : la taxe sur les logements vacants. Il en existe deux types :

  • la taxe sur les logements vacants (TLV), si vous êtes propriétaire d’un logement inoccupé depuis au moins 1 an dans une zone tendue de plus de 50 000 habitants ;
  • la taxe d’habitation sur les logements vacants (THLV), si votre logement ne se situe pas dans une zone tendue.

Voici les taux appliqués pour la TLV :

Application du tauxTaux
La première année12,5 %
Les années suivantes25 %

En situation normale, aucune exonération pour les taxes d’habitation n’est attribuée, mais quelques cas de figure exceptionnels vous permettent d’en être exempté.

Les cas d’exonération de la taxe d’habitation d’une résidence secondaire

Les propriétaires de résidences secondaires peuvent exceptionnellement bénéficier d’une exonération sur la majoration de leur taxe d’habitation (et non sur la taxe d’habitation en elle-même).

Pour cela, il faut se trouver dans l’une des trois situations énoncées par l’article 1407 ter du code général des impôts :
• votre activité professionnelle vous contraint à vivre dans un autre lieu que votre résidence principale ;
• vous résidez dans un établissement de longue durée, ce qui fait de votre résidence principale votre nouvelle résidence secondaire ;
• votre résidence secondaire n’est pas habitable en l’état (travaux de réhabilitation par exemple).

À lire aussi : Résidence secondaire : que peut-on défiscaliser ?

quintesens-cta-champion
bouton faire appel à un champion de la croissance

Les 4 points-clés de la taxe d’habitation pour une résidence secondaire

  • Les résidences secondaires ne vont pas bénéficier de la suppression de la taxe d’habitation en 2023.
  • La méthode de calcul est la même que pour la taxe d’habitation d’une résidence principale. 230 communes ont d’ailleurs appliqué une majoration à cette taxe. Il existe une autre taxe si votre logement est considéré comme vacant.
  • Quelques rares cas vous permettent de bénéficier d’une exonération de majoration sur la taxe d’habitation de votre résidence secondaire.

Quintésens vous conseille et vous accompagne
Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.