Patrimoine immobilier : pourquoi et comment investir dans la pierre ?

Publié le 30/06/22

3 minutes 10

Gestion de patrimoine

Investir dans la pierre ne manque pas d’avantages. D’autant qu’en fonction de son projet, il est possible d’amortir son achat grâce à différents dispositifs fiscaux. L’important est de savoir déterminer lequel.

 

Pourquoi se constituer un patrimoine immobilier ?

Valeur-refuge par excellence, la pierre est l’un des placements préférés des Français. Investir dans l’immobilier, c’est sécuriser son avenir en bâtissant un patrimoine solide et durable.

Acheter un bien immobilier est d’ailleurs le premier geste pour se constituer un patrimoine. On achète bien souvent dès le premier CDI signé, avant de revendre pour acheter plus grand et/ou placer le bien en location. L’avantage de cette solution : une fois la retraite arrivée, la question du loyer à payer n’existe plus. 

De plus, cela permet d’avoir un bien à transmettre à ses enfants. C’est rarement un sujet auquel on aime penser. Pourtant, préparer son héritage et anticiper ce qu’il adviendra de nos biens et de notre patrimoine après notre décès est une question importante. Or, que l’on souhaite acquérir son propre logement ou se lancer dans l’investissement locatif, investir dans la pierre permet de constituer un patrimoine à transmettre.

Comment construire son patrimoine immobilier ?

Pour réaliser la meilleure transaction possible, il est important de prendre en compte certains points de vigilance, comme la question du prêt immobilier. Car, si l’apport peut être minime, il faut également qu’il soit rentable.

Un autre critère à considérer est le marché de l’immobilier. Il convient notamment de réfléchir à la situation du logement. Où se trouve-t-il ? Est-il à proximité des commerces, des transports en commun ? Ces variables sont à réfléchir en prévision d’une possible revente à moyen ou à long terme. Mais aussi, selon les locataires visés : une famille aux revenus stables restera longtemps dans un quartier calme à proximité d’une école, par exemple. 

Enfin, il est important de déterminer quel dispositif fiscal pourra vous permettre d’amortir au mieux votre achat immobilier. En fonction de votre projet, si vous choisissez d’acheter votre propre résidence principale ou que vous souhaitez investir dans un l’immobilier locatif, des réductions d’impôts sont possibles.

Quels sont les autres types de patrimoine ?

Il existe plusieurs types de patrimoine : mobilier, immobilier, financier ou encore professionnel. Chacun de ces patrimoines se compose de différents types de biens.

  • Le patrimoine mobilier englobe tous les biens matériels pouvant être déplacés comme les meubles ou les objets.

  • Le patrimoine immobilier comprend tous les biens immobiliers détenus par une personne.

  • Le patrimoine financier désigne tous les actifs financiers comme les contrats d’assurance vie, les comptes épargne et les actions.

  • Le patrimoine professionnel, comme son nom l’indique, concerne le monde professionnel : entreprise, fonds de commerce, etc.

Outre le patrimoine mobilier, immobilier, financier et professionnel, le patrimoine global d’une personne peut également inclure d’autres éléments comme les éventuelles dettes ou obligations d’une personne. Lorsque ces éléments sont pris en compte, on parle de patrimoine net global. Les dettes désignent par exemple les emprunts contractés dans le cadre d’un prêt immobilier, tandis qu’une obligation peut se rapporter à une pension que l’on est tenu de verser à un tiers, comme une pension alimentaire.

Le conseil en gestion de patrimoine, un métier à part entière

Le patrimoine d’une personne morale ou physique est voué à évoluer au fil du temps en fonction des projets de son détenteur. Il peut s’agir de financer sa retraite, acquérir un bien, faire diminuer ses impôts, etc. Pour le faire fructifier, des choix stratégiques et des arbitrages doivent être faits régulièrement.

Un conseiller en gestion de patrimoine pourra vous aider à maximiser vos rendements et à prendre les bonnes décisions en fonction de votre profil. Au-delà des placements « sûrs » (livret A, livret de développement durable), d’autres solutions, comme l’investissement immobilier ou financier peuvent être envisagées.

Vous avez des projets ? Discutez-en avec un conseiller en gestion de patrimoine.