Réduction d'impôts : êtes-vous éligible ?

Comme nos 25 000 clients en 2021, simulez gratuitement votre économie d'impôts sur le revenu.

Calculez votre réduction d'impôts en 1 minute !

Quintésens, ce sont nos clients qui en parlent le mieux !

Nos clients nous recommandent

Réduisez vos impôts en 3 étapes

1

Complétez le formulaire

Montant d'impôts payés, revenus 2021... répondez à notre questionnaire en 1 minute.
2

Obtenez vos résultats

Un conseiller Quintésens vous rappelle pour confirmer votre éligibilité à la réduction d'impôts.
3

Réduisez vos impôts

Vous êtes éligible ? Quintésens vous aide à réduire vos impôts jusqu'à 6000 € par an.

Pourquoi optimiser votre fiscalité pour réduire vos impôts ?

Un foyer fiscal français paie en moyenne 2 320,40 € par an d'impôt sur le revenu. A mesure que votre patrimoine se développe, votre pression fiscale augmente elle aussi.

Heureusement, des solutions existent. La France compte ainsi plus de 450 niches fiscales. Pour l’Etat, c’est un moyen d’orienter votre épargne vers des secteurs ayant un fort besoin de financement, comme la construction de logements neufs. 

En tant que contribuable, l’optimisation fiscale vous donne l’opportunité de protéger votre patrimoine en économisant jusqu’à 10 000 € d’impôts par an. 

Un accompagnement personnalisé, selon votre profil

Votre patrimoine est précieux et doit être protégé : nous mettons un point d'honneur à ce que nos conseillers en gestion de patrimoine vous accompagnent avec des recommandations pertinentes et adaptées à votre profil investisseur.

Au-delà de leur expertise, les conseillers Quintésens travaillent en synergie avec l'ensemble des professionnels accompagnant leur clientèle (avocats, experts comptables, notaires, etc.). Quintésens vous offre un accompagnement sur-mesure parfaitement adapté à votre projet.

Pour vous offrir les meilleurs résultats, nos conseillers respectent scrupuleusement une méthodologie de travail basée sur l’écoute et l’analyse de vos besoins.

Quintésens est certifié ORIAS et membre de l'ANACOFI

On en parle dans les médias