L’assurance vie est un contrat par lequel l’assureur s’engage à verser une rente ou un capital à l’assuré ou ses bénéficiaires en contrepartie du paiement de primes. L’assurance vie est un des placements préférés des Français. Malgré sa réputation, ce placement demeure méconnu et de nombreuses idées reçues demeurent.  

Assurance vie et fonds en euro, c’est la même chose

L’assurance vie est assimilée, à tort, au fonds euros composé en grande partie d’emprunts d’État. Or ce n’est plus le cas. La confusion vient du fait qu’historiquement, les premiers contrats d’assurance vie étaient dit mono support et ne permettaient que de souscrire à ce fonds Euro. Or ce n’est plus le cas. Aujourd’hui, tous les contrats sont multi supports et permettent de diversifier ses placements.

À lire aussi : Pourquoi l’assurance-vie est le placement préféré des Français ?

Pour plus d’informations, contactez sans engagement un conseiller

L’assurance vie, ce n’est pas pour moi

L’assurance vie est universelle. On peut tout faire avec une assurance vie car ce type de placement s’adapte à tous les projets. Quel que soit son âge, sa situation, son patrimoine et ses revenus, l’assurance vie peut être utilisée comme solution d’investissement pour réaliser quasiment tous les projets :
 – financer les études des enfants,

 – préparer un achat immobilier,

– préparer sa retraite,

– obtenir des revenus complémentaires,

– organiser sa succession.

Le cadre est le même pour tous, mais chaque contrat est différent et personnalisé par sa composition et les supports choisis.

L’assurance vie, c’est un placement cher et peu rentable

Contrairement aux placements bancaires tels que les livrets, qui n’ont pas de frais mais une rentabilité faible, l’assurance vie supporte des coûts liés à la commercialisation et à la gestion des contrats. C’est un support pour investir, ainsi accepter des frais au départ permet d’avoir une meilleure rentabilité par la suite. La rentabilité varie selon les supports d’investissement choisis mais pour obtenir une rentabilité supérieure à 1 ou 2 %, il faut accepter de prendre un certain niveau de risques.

À lire aussi : Quels sont les types de frais liés à un contrat d’assurance vie ?

L’argent est bloqué pendant 8 ans, et si je le récupère avant je dois payer beaucoup d’impôts

C’est faux, on peut retirer tout ou partie de ses fonds à n’importe quel moment et autant de fois qu’on le souhaite sur un contrat d’assurance vie. Quant à la fiscalité, pour un retrait entre 0 et 8 ans de détention, seuls les gains sont taxables à un taux unique de 30 %. Après 8 ans, on bénéficie d’abattements et d’un taux plus faible.

On ne peut avoir qu’un seul contrat assurance vie

C’est faux, vous pouvez avoir autant de contrats d’assurance vie que vous le souhaitez.

Cela permet notamment d’avoir un contrat différent pour chaque projet, et avoir ainsi des stratégies d’investissement différentes.

Quintésens vous conseille et vous accompagne
Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.