Le risque premier en finance est la volatilité.
Cette dernière se définit par la variation des cours d’un actif autour d’une moyenne. De fait, il a été défini historiquement que le rendement moyen d’un placement en actions était de 5% environ. Cependant, comme le montre le graphique ci-dessous, sur 1 an la volatilité serait comprise entre +60% et -40%. Or, sur 20 ans, elle serait entre +14% et -2%, le risque de perte est donc largement diminué avec le temps, pour favoriser les gains.

L’investissement sur le marché actions est à considérer sur le long terme et il a été souscrit comme cela. C’est pourquoi il ne faut pas « sur-réagir » face à la conjoncture actuelle, Il convient de privilégier la raison à l’émotion.

Avec les dividendes (qui sont les revenus des actions), le CAC 40 (GR) a progressé de 32% en 2019, entre le 1er janvier 2016 et le 01/01/2020 la hausse était même de 65 %. Il est logique qu’il puisse baisser de 35%.

Les marchés actions sont fortement impactés par la situation que rencontre le monde avec cette pandémie qui touche de plein fouet l’économie mondiale. Les bourses mondiales ont fortement chuté car elles sont liées au financement de l’économie réelle.

Cependant, si vous avez des placements, notamment avec des unités en actions, il ne faut justement pas paniquer.

Pourquoi ?
• L’investissement sur les actions est à considérer sur le long terme et il a été souscrit comme cela. C’est pourquoi il ne faut pas se fier à la conjoncture actuelle.
• Les gérants de fonds disposent des meilleurs outils pour réaliser les opérations en prenant du recul et peuvent donc vous procurer un aperçu de vos gains.
• Ce n’est pas la première fois qu’une telle baisse se produit dans le monde. En effet, cela est déjà arrivé en 2001 avec le Krach boursier, et en 2008 avec la crise des Subprimes.
• Historiquement, toutes les fortes baisses ont été suivies d’une remontée des cours rapide et importante.
• Sur la durée, l’investissement Actions+Dividendes reste toujours le plus rentable.
• En vendant vos actions aujourd’hui, vous encaisserez une perte, et ne pourrez pas profiter des hausses futures.

Encore une fois, il faut voir ces investissements sur le long terme. En investissant à la longue, vous diminuez les risques de perte, car le temps va permettre de les lisser, à votre avantage.

Comment ?
• Si vous avez des liquidités, livrets ou fonds € dont vous n’avez pas besoin, faites un versement
complémentaire ou un arbitrage sur les supports « actions » dans votre contrat Assurance vie ou
PEA
• Faites vos versements en plusieurs fois
• Si vous le pouvez, mettez en place un versement automatique avec les supports dynamiques
actions.
• Demandez conseil à votre gestionnaire qui vous aidera sur le choix des supports
d’investissement
Vous souhaitez préparer votre futur et investir ? Contactez-nous

quintesens-cta-prendre-rdv