Le plan d’épargne en actions (PEA) et l’assurance-vie sont deux solutions de placement très appréciées des Français. Laquelle choisir ? Quelles sont les différences entre le PEA et l’assurance-vie ? Le choix va dépendre de votre profil et de vos attentes. Focus sur les spécificités de ces deux produits d’épargne.

Les avantages de l’assurance-vie

L’assurance-vie est à privilégier lorsque l’objectif du placement est de diversifier son épargne, de la transmettre ou encore de disposer d’un placement souple et flexible.

Diversifier son épargne

L’assurance-vie a l’avantage d’offrir des possibilités d’investissement très variées, allant de l’immobilier à la santé, en passant par les matières premières, la technologie ou encore le fonds en euros garanti. Il est également possible d’accéder aux actions de nombreux pays, dont les États-Unis et certains pays d’Asie, à l’inverse du PEA pour lequel les investissements doivent se concentrer sur les actions européennes uniquement. En outre, aucun plafond de versement n’est établi pour l’assurance-vie.

Transmettre son épargne

Si l’objectif de votre placement est de préparer la transmission de votre patrimoine, l’assurance-vie est le placement idéal. Il permet en effet de transmettre jusqu’à 152 500 € aux bénéficiaires de votre choix sans payer de droits de succession. Toutefois, si le montant en jeu dépasse la limite des 152 500 €, une taxe forfaitaire de 20 % s’applique jusqu’à 700 000 €. Elle passe à 31,25 % pour les montants encore supérieurs. Le PEA, quant à lui, est soumis aux droits de succession en cas de décès du souscripteur.

Disposer de son épargne

Les retraits et les versements réguliers sont possibles sur l’assurance-vie, connue pour sa liberté de gestion. Le PEA ne permet pas une telle souplesse, bien que la loi Pacte de 2019 ait amélioré ce point. En effet, les retraits partiels effectués après les cinq ans du PEA n’entraînent plus la fermeture du plan et les versements demeurent possibles, alors qu’auparavant, tout retrait effectué sur un PEA de moins de 8 ans était synonyme de clôture.

À lire aussi : Quels sont les meilleurs placements sur le long terme ?

quintesens-cta-bilan-gratuit

Les avantages du PEA

Si votre objectif est de préparer votre retraite ou de bénéficier des meilleurs avantages fiscaux, le PEA est recommandé.

Préparer sa retraite

Si le PEA est ouvert depuis plus de 8 ans au moment de votre départ à la retraite, vous pouvez le convertir en rente viagère défiscalisée. Un atout non négligeable puisqu’il vous permet de bénéficier d’un revenu à vie, totalement exonéré d’impôt sur le revenu (mais toujours soumis aux prélèvements sociaux, à hauteur de 17,2 %).

L’assurance-vie offre elle aussi la possibilité de percevoir une rente viagère, mais cette dernière reste soumise à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. À noter, ces taxes ne concernent qu’une partie du montant, fixée en fonction de l’âge du bénéficiaire de la rente.

> À lire aussi : Quels placements pour financer sa retraite ?

Bénéficier de la meilleure fiscalité

PEA ou assurance-vie : les deux placements offrent des avantages fiscaux intéressants, mais le PEA semble prendre l’avantage si vous souhaitez profiter de la meilleure fiscalité. Les revenus du PEA sont en effet exonérés d’impôts sur le revenu au bout de cinq ans et il est possible de retirer de l’argent après cette échéance, sans nécessairement entraîner la clôture du plan. En cas de retrait avant cinq ans, les intérêts du PEA sont toutefois soumis au prélèvement forfaitaire unique de 12,8 % et le plan est clôturé.

Du côté de l’assurance-vie, les retraits sont totalement libres. Néanmoins, pour les versements effectués avant le 27 septembre 2017, les gains sont taxés à hauteur de 35 % avant 4 ans, 15 % entre 4 et 8 ans et 7,5 % au-delà, après l’application d’un abattement de 4 600 € ou de 9 200 € dans le cas d’un couple. Pour les primes versées après le 27 septembre 2017, les gains sont taxés à hauteur de 12,8 %, peu importe le montant du retrait. La taxation de 7,5 % s’applique en revanche toujours après 8 ans, si moins de 150 000 € d’encours d’assurance-vie sont comptabilisés.

Quintésens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.