La fin d’année approche et il ne reste donc plus beaucoup de temps pour limiter votre imposition sur les revenus. PER individuel, FIP et FCPI, souscription au capital d’une PME, dons aux associations, emploi d’un salarié à domicile : retrouvez en images 5 leviers pour réduire vos impôts avant la fin de l’année.

Réduction d’impôts fin d’année

1. Le Plan épargne retraite (PER) individuel

Parmi les principaux leviers pour réduire vos impôts avant la fin de l’année, on retrouve le Plan épargne retraite (PER) individuel. Il vous permet d’économiser durant votre vie active afin de vous constituer un complément de retraite sous forme de capital de rente périodique.

Les sommes versées sur le PER individuel sont déductibles des revenus imposables de l’année dans la limite :

  • d’un plafond de 10 % des revenus professionnels de 2021 nets de cotisations sociales et de frais professionnels, avec une déduction maximale de 32 909 € ;
  • ou de 4 114 € si ce montant est plus élevé.

Bon à savoir

En cas de doute concernant le montant maximum de cotisations à déduire, vous pouvez retrouver ce montant, calculé automatiquement par l’administration fiscale, sur votre dernier avis d’imposition.

quintesens-cta-bilan-gratuit

2. Les Fonds d’investissement de proximité (FIP) et Fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI)

Pour réduire ses impôts avant la fin de l’année, il est possible d’investir au sein d’entreprises via deux leviers :

  • les FIP, qui seront investis dans des PME régionales, employant moins de 250 salariés et au chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros ;
  • les FCPI, investis dans des entreprises dites innovantes (secteurs technologiques, digital, écologie, etc.).

Les FPI et FCPI permettent tous les deux de déduire 25 % des versements effectués (30 % pour les FIP de Corse et d’Outre-Mer) jusqu’au 31 décembre 2021, dans les limites de :

  • 12 000 € pour une personne seule (soit 3 000 € en tenant compte des 25 %) ;
  • 24 000 € pour un couple marié soumis à imposition commune (soit 6 000 €).

A lire aussi : Quels sont les principaux leviers pour réduire ses impôts ?

3. La souscription au capital d’une PME

Autre levier pour réduire vos impôts avant la fin de l’année : le dispositif « IR-PME » ou « Madelin ». Il vous permet de bénéficier d’une réduction de 18 % de la somme investie dans une PME de votre choix, à condition de conserver vos titres au moins 5 ans et dans une limite de 50 000 €. Au-delà de cette somme, l’excédent peut être reporté sur les quatre années suivantes.

4. Les dons aux associations

Pour réduire vos impôts avant la fin de l’année, il est possible de déduire :

  • 75 % du montant des dons effectués à une association d’aide aux personnes en difficulté (fourniture de repas, de soins, de logement, etc.), aux victimes de violences domestiques ou à une association culturelle ;
  • 66 % du montant des dons versés à toute autre association.

Pour les déductions de 75 %, il existe une limite de 1 000 € de dons, puis 66 % après cette limite.

À lire aussi : Réduire ses impôts et son niveau d’imposition : l’approche des conseillers Quintésens

5. Le service à la personne

Employer un salarié à domicile – femme de ménage, aide aux devoirs, garde d’enfants, etc. – permet de bénéficier de 50 % de réduction d’impôts dans la limite de 12 000 € annuels (soit 6 000 €).

Ce plafond peut atteindre 15 000 € si vous avez un enfant ou une personne de plus de 65 ans à charge, dans la limite de 1 500 € par personne (soit 750 € de baisse d’impôts supplémentaire).

À lire aussi : Crédit d’impôt : ce qui change pour vous en 2022

Quintésens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.