Épargne : les 3 meilleurs placements pour vos enfants

Publié le 27/01/23

3 minutes 18

Epargne et Placement

Vous êtes parents et pensez déjà à épargner pour l’avenir de vos enfants ? Découvrez la sélection de Quintésens des placements à privilégier, de l’assurance-vie à l’immobilier via les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI). 

Pourquoi épargner pour son enfant mineur ? 

Épargner pour votre enfant est une bonne idée. Cette épargne lui sera utile pour son entrée dans la vie d’adulte, afin de financer ses études ou son permis de conduire, d’acheter une voiture ou encore, de réaliser son premier achat immobilier ! Autant de bonnes raisons d’épargner dès à présent pour lui.  

Encore faut-il avoir une stratégie d’épargne définie en amont. Face aux produits d’épargne réglementés peu rentables, il existe d’autres alternatives pour constituer une épargne pour votre enfant sans prendre trop de risques. 

Épargner pour ses enfants : quels sont les meilleurs placements ? 

Comment épargner à part sur les livrets classiques de type Livret A ? Souvent oubliés, les contrats d’assurance-vie, le Plan d’Épargne Retraite (PER) ou l’investissement immobilier via les SCPI peuvent être souscrits aux noms de vos enfants.  

À lire aussi :

Comment réduire vos impôts grâce à vos enfants ?

Vous avez des enfants ? Alors vous pouvez bénéficier de réductions, crédits ou déductions d’impôt. D...

Lire l'article

1. L’assurance-vie 

L’assurance-vie est un placement sur le long terme. Il est donc tout à fait indiqué d’en souscrire une le plus tôt possible ! Ainsi, en plaçant de l’argent sur un contrat d’assurance-vie au nom de votre enfant, dès son plus jeune âge, vous constituez un capital qui va augmenter jusqu’à sa majorité.  

De plus, l’autre intérêt de l’assurance-vie est son avantage fiscal au-delà de 8 ans. Ainsi, votre enfant bénéficiera d’une fiscalité réduite pour tous les rachats qu’il effectuera après ces 8 années. 

À lire aussi :

Assurance-vie : pourquoi en souscrire une pour son enfant ?

Avec un rendement bien plus intéressant qu’un Livret A, l’assurance-vie est l’un des placements à pl...

Lire l'article

2. L’investissement immobilier via les SCPI 

En souscrivant des parts de Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) au nom de votre enfant, vous lui assurez des revenus réguliers dont il pourra bénéficier à sa majorité. En effet, la SCPI est un placement immobilier locatif de long terme

Ce placement est particulièrement intéressant car vous n’avez rien à gérer, c’est la société de gestion qui s’occupe de tout. La SCPI offre par ailleurs un taux de distribution (rendement) très intéressant, jusqu’à 6 % pour certaines. 

À lire aussi :

SCPI : fonctionnement, avantages et risques

La Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) permet d’investir dans l’immobilier locatif. Elle e...

Lire l'article

3. Le Plan d’Épargne Retraite (PER) 

Vous trouvez ce placement insolite pour un enfant ? Vous vous trompez ! Il est tout à fait possible d’ouvrir un Plan d’Épargne Retraite (PER) à un mineur. L’épargne constituée pourra lui servir une fois à la retraite, s’il décide de ne pas y toucher à sa majorité, ou alors, il pourra la débloquer en cas d’achat de sa résidence principale. 

Par ailleurs, tous les versements que vous effectuez sur le PER ouvert au nom de votre enfant sont déductibles de votre revenu imposable. Voilà un moyen intelligent à la fois d’épargner pour l’avenir de votre enfant et de réduire vos impôts !

Recevez dans notre newsletter des conseils pour optimiser votre épargne et vos investissements.

4. Quid des livrets bancaires ? 

Les livrets bancaires ou les produits d’épargne réglementés sont les premiers placements auxquels tous les parents pensent pour leur enfant.  

Or, ce sont des placements de court terme, alors qu’en épargnant pour vos enfants, vous vous orientez automatiquement vers des horizons de placements à 15, voire 20 ans. Vous devez donc privilégier des placements qui vous apporteront du rendement sur le long terme et des intérêts composés. 

Quel est le principe des intérêts composés ? Si vous épargnez 1 000 euros, puis 150 euros tous les mois avec un rendement à 5 %, vous obtiendrez 54 euros d’intérêts la première année. Ainsi, au bout de 20 années, vous aurez obtenu 52 787 euros (hors impôts). Votre plus-value sur 20 ans sera donc de 15 937 euros. 

De plus, les livrets bancaires ne sont pas à plébisciter dans votre stratégie d’épargne car en période d’inflation, leur rendement est beaucoup trop bas pour être intéressant. Enfin, vous devez respecter des plafonds de versements qui s’avèrent contraignants pour constituer une épargne importante à votre enfant. La clé est donc de... diversifier vos placements en misant sur des produits performants et déplafonnés

À lire aussi :

Hausse du PEL : une bonne nouvelle pour les épargnants ?

Bonne nouvelle pour les ménages Français : le taux du Plan Épargne Logement (PEL) va passer à 2 % dè...

Lire l'article

Quelle stratégie d’épargne adopter pour ses enfants ? 

Vous vous demandez quelle est la bonne stratégie d’épargne pour vos enfants ? Faut-il privilégier les placements sans risques mais peu rentables ? Ou au contraire, faut-il miser sur des produits d’épargne plus risqués mais qui vous apporteront de bons rendements sur le long terme ?  

Voilà des questions auxquelles un conseiller en gestion de patrimoine saura répondre. 

En faisant appel à un conseiller Quintésens, vous définissez avec lui une stratégie d’épargne adaptée à vos objectifs et à vos capacités financières. Votre conseiller patrimonial vous présentera les meilleurs placements pour constituer un capital à votre enfant et ainsi financer ses projets futurs. 

Avec Quintésens, bénéficiez des produits d’épargne les plus performants. 

Demandez à être rappelé

En bref 

Pourquoi épargner pour son enfant mineur ? 

Épargner pour votre enfant mineur va vous permettre de lui constituer un capital qu’il pourra utiliser à sa majorité pour : financer ses études ou son permis de conduire, s’acheter une voiture, avoir un apport pour devenir propriétaire, etc. 

Quels sont les placements à privilégier pour ses enfants ?  

L’assurance-vie, le Plan d’Épargne Retraite (PER) et les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) sont des placements de long terme à privilégier pour constituer une épargne à vos enfants. Vous pouvez aussi leur ouvrir des livrets bancaires pour une épargne de court terme. 

Peut-on souscrire un Plan d’Épargne Retraite à son enfant ? 

Oui, il est tout à fait possible d’ouvrir un Plan d’Épargne Retraite (PER) à votre enfant. En effet, l’une des conditions du déblocage anticipé du PER est l’acquisition d’une résidence principale. Ainsi, le capital obtenu grâce au PER permettra à votre enfant de financer une partie de son premier achat immobilier une fois adulte.

Nos derniers articles sur l'épargne et les placements

10 erreurs à éviter pour (très bien) placer son épargne en 2024

Comment épargner correctement et efficacement en 2024 ? Si vous hésitez sur la stratégie d’investiss...
Lire l'article

5 avantages d’investir en SCPI

Aujourd’hui, la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier est un placement dans lequel plus d’un...
Lire l'article

Stratégie d'épargne : pourquoi diversifier ses placements ?

Pour espérer faire fructifier votre épargne, les possibilités de placement sont nombreuses. Certains...
Lire l'article
Voir plus d'articles

Épargne et placements