Sur le plan fiscal, en septembre les vacances sont belles et bien terminées. Régularisation, IFI, taxe foncière… Voici les différentes échéances à venir pour les contribuables.

Selon l’adage populaire, mieux vaut prévenir que guérir. Pour éviter les mauvaises surprises au retour des vacances, il est bon d’avoir en tête les échéances fiscales à venir. 

Pour les contribuables qui ont effectué leur déclaration en ligne, l’avis d’imposition 2021 sur les revenus de 2020 est accessible depuis quelques jours déjà. Mais pour ceux qui ont opté pour la déclaration papier, ils recevront ce courrier, qui peut donner des sueurs froides, tant redouté au plus tard le 7 septembre. 

Certains découvriront alors, stupéfaits, leur solde d’impôt. Les revenus ont certes déjà supporté l’impôt, dans la majorité des cas, du fait du prélèvement à la source. Mais des changements de situations (augmentation de salaire, rentrées financières exceptionnelles, mariage…) ont pu survenir, sans que le taux ait été mis à jour.

Impôts sur le revenu : solde à régler avant le 15 septembre

Impôts sur le revenu : 10 avantages fiscaux souvent oubliés

La date butoir de la somme à payer est indiquée sur votre avis d’imposition. 

L’échéance officielle pour régulariser le « montant restant à payer », selon la formule d’usage, de l’impôt sur le revenu est fixée au mercredi 15 septembre, indique Bercy sur le site des impôts. Et de préciser : « si le montant de votre impôt sur le revenu n’est pas prélevé automatiquement et si vous n’effectuez pas de paiement en ligne, vous avez jusqu’à cette date pour le payer ».

Cependant, vous avez jusqu’au lundi 13 septembre pour mettre à jour les coordonnées bancaires qui serviront pour le régler ce solde d’impôt.

Pour cela, il faut aller dans votre espace personnel, dans la rubrique « gérer mon prélèvement à la source », puis dans l’onglet « changer mes coordonnées bancaires ».

Si votre solde d’impôt à payer ne dépasse pas 300 €, Bercy prélèvera le montant dû en une seule fois, le 27 septembre. Dans le cas contraire, au-delà de 300 €, la somme due sera prélevée en quatre fois les 27 septembre, 25 octobre, 25 novembre et 27 décembre.

quintesens-cta-simulation
bouton simulation de réduction d’impôts gratuite

Gare aux risques d’erreurs dans le calcul du prélèvement à la source

Changer son taux de prélèvement à la source ?

Taux personnalisé, taux neutre… 

Vous aviez jusqu’à mi-décembre pour changer, si nécessaire, le taux de prélèvement à appliquer à votre prélèvement à la source. Selon votre situation, si vous n’avez pas été prévenant, les jours à venir peuvent vous réserver de drôles de surprises.

Ce sera notamment le cas de certains contribuables ayant opté pour un taux neutre. Le site des impôts précise que « (…) dans la plupart des cas, ce taux sera supérieur à votre taux personnalisé. Dans le cas contraire, vous devrez verser tous les mois à l’administration une somme correspondant à la différence entre le prélèvement calculé avec votre taux personnalisé et celui calculé par votre employeur ».

Quant au cas particulier des jeunes actifs, primo-déclarants, le taux qui leur est appliqué par défaut est le taux neutre, qu’il soit supérieur ou inférieur au revenu. Problème : l’ajustement n’est pas immédiat. Il faudra donc patienter avant d’obtenir un remboursement ou versement d’un complément d’impôt, une fois l’actualisation réalisée auprès du fisc.

Ne pas oublier que septembre est également le mois de l’éventuelle mise à jour de votre taux de prélèvement à la source (généralement effectuée le 1er  septembre). Vous pouvez le vérifier sur votre espace personnel.

Taxe foncière : attention à la date-limite d’adhésion au prélèvement à l’échéance

Bien que prévue initialement pour novembre, la date-limite d’adhésion au prélèvement à l’échéance est finalement fixée au 30 septembre. Le prélèvement sur votre compte bancaire aura alors lieu le 25 octobre. « Votre contrat de prélèvement à l’échéance sera reconduit, sauf avis contraire de votre part, pour vos taxes foncières 2022 », précise le fisc.

Comment est calculée votre taxe foncière ?

Impôts : quand régler l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) ?

Vous faites partie des contribuables redevables de l’impôt sur la fortune immobilière ? Vous avez alors jusqu’au 15 septembre « pour payer si vous n’utilisez pas un moyen de paiement dématérialisé (paiement en ligne par internet, smartphone ou tablette) », indique Bercy.

En revanche, si vous décidez de payer en ligne, vous avez alors 5 jours de plus, soit jusqu’au 20 septembre minuit. Quant au prélèvement, il sera quant à lui effectué au plus tôt la semaine suivante, à compter du 27 septembre 2021.

Notons toutefois que la date-limite de paiement peut être fixée au 15 novembre. « Vous recevrez alors votre avis au cours du mois précédent », précise l’administration.

Sources (liste non exhaustive) : 

impots.gouv.fr

Planet.fr

Business Insider

Les Echos