Le plafond épargne retraite apparaît à la fin de l’avis d’imposition. Il concerne les personnes qui investissent dans des produits d’épargne retraite. En effet, les versements effectués sur ce type de placements peuvent être déduits de l’impôt, mais ils sont soumis à un plafond. Focus sur le plafond épargne retraite.

Le plafond épargne retraite : qu’est-ce que c’est ?

Le plafond épargne retraite est une information mentionnée à la fin de l’avis d’imposition. Ce plafond concerne les personnes qui versent des cotisations sur un plan épargne retraite. Connaître cette somme est important pour celles et ceux qui cotisent sur des plans épargne retraite puisqu’elle correspond au plafond maximum de déduction dont ils peuvent disposer.

Le montant qui apparaît à la fin de l’avis n’est donc destiné qu’aux personnes qui cotisent aux différents régimes tels que le PER, le PERP ou encore le PREFON. Le fait de placer 2 000 € par exemple sur un produit d’épargne retraite éligible au plafond permettra de déduire 2 000 €. Mais cet avantage étant plafonné, il convient d’optimiser ses placements.

À lire aussi : PER, PERP : quelles sont les différences ?

contacter un conseiller CGP pour un bilan de patrimoine offert

Comment est calculé le plafond épargne retraite ?

Le plafond épargne retraite est calculé chaque année par l’administration fiscale pour chaque membre du foyer. À titre d’exemple, le plafond annuel qui peut être appliqué aux cotisations versées en 2020 est calculé sur la base des revenus d’activité professionnelle de la même année. Il s’agit donc du plafond annuel.

Le plafond total de déductions pour les cotisations versées en 2021 se compose quant à lui du plafond annuel applicable aux cotisations versées en 2020, auquel s’ajoutent les reliquats des plafonds annuels qui n’ont pas été utilisés en 2018, 2019 et 2020.
Sur l’avis d’imposition établi en 2021 sur les revenus de 2020 figurent donc les lignes suivantes dans la partie « PLAFOND ÉPARGNE RETRAITE » :

  • plafond non utilisé pour les revenus de 2018 ;
  • plafond non utilisé pour les revenus de 2019 ;
  • plafond non utilisé pour les revenus de 2020 ;
  • plafond calculé sur les revenus de 2020 ;
  • plafond pour les cotisations versées en 2021.

Par exemple, avec un plafond de 4 100 € en 2021, et de 4 000 € en 2020, 2019 et 2018, on dispose d’un plafond épargne retraite total de 16 100 €. On peut donc déduire 16 100 € en cas de placement éligible. Prenons deux exemples.

  • Si on place 15 000 €, cette somme sera déduite en totalité avant calcul de l’impôt. Il restera même un reliquat de 1 000 € (16 000 – 15 000) à déduire en cas de nouveaux placement lors des années suivantes.
  • Si on place 30 000 €, seuls 16 100 € sont déductibles avant calcul de l’impôt. L’avantage fiscal ne bénéficiera pas au 13 900 € restants (30 000 – 16 100) en raison du plafonnement.

À lire aussi : Plafonnement des niches fiscales : le point sur la réglementation

Peut-on perdre les avantages d’un plafond non utilisé ?

Un plafond non utilisé plus de 3 ans est perdu. En 2021 par exemple, le plafond pour les cotisations versées en 2021 est la somme du plafond calculé sur les revenus de 2020 auxquels on ajoute les plafonds non utilisés pour les revenus de 2020, 2019 et 2018. Le plafond non utilisé pour les revenus de 2017 n’apparaît pas sur l’avis d’imposition de 2021, il est donc perdu. Pas de panique pour autant : si vous décidez de réaliser des placements sur de l’épargne retraite en 2022, vous aurez toujours les reliquats de 2021, 2020 et 2019.

FAQ

Où indiquer les déductions dans ma déclaration de revenus ?

Les sommes versées sur un PER ou un PERP qui ouvrent droit à une déduction sont à mentionner en case 6RS1, 6NS, 6NT ou 6RT. Pour des versements sur des placements de type PERCO ou Madelin, ce sont les cases 6SS, 6ST, 6Qs et 6QT qui sont concernées.

Le plafond est-il individuel ?

Oui, le plafond est individuel et apparaît sur l’avis d’imposition de chaque membre du foyer fiscal. En revanche, pour vous assurer de pouvoir déduire un maximum de vos versements sur des placements retraite, vous pouvez choisir de mutualiser le plafond si vous êtes en couple et qu’un seul des conjoints a investi.

Quel est le plafond utilisé en priorité pour déduire les versements des impôts ?

Lors de versements de produits d’épargne, la déduction sur les impôts est toujours réalisée sur le plafond d‘épargne retraite de l’année en cours. Si le versement est supérieur à ce plafond le plus récent, le plafond utilisé ensuite est le plus ancien, à savoir celui de 2018 à l’heure où nous écrivons ces lignes (en 2021) ; et on remonte ensuite au plus récent.

Quintésens vous conseille et vous accompagne

Le Groupe Quintésens est spécialisé dans la gestion de patrimoine globale. Bilan patrimonial, prévoyance, placements, réduction d’impôts, financement, ingénierie patrimoniale : nous mettons notre expertise à votre service et vous aidons à concrétiser vos projets. Contactez notre équipe pour nous faire part de vos projets en toute confiance.